La vitamine D par les temps froids…. Comment la combler?

La vitamine D l’hiver suppléments oui ou non?

La vitamine D est importante pour la santé des dents et des os notamment pour la prévention et le traitement de l’ostéoporose, mais également pour le système immunitaire, afin de bâtir nos défenses.

Particularité de la vitamine D : elle peut être synthétisée par la peau lorsqu’elle est exposée aux rayons UVB du soleil. Cependant, les heures d’ensoleillement diminuant avec l’arrivée de l’hiver, il ne faut plus compter sur cette source pour combler ses besoins en vitamine D. De plus, plusieurs facteurs affectent la capacité du corps à synthétiser la vitamine D, par exemple, celle-ci est réduite avec l’âge ou encore avec une  pigmentation de peau plus foncée.

La seconde particularité de cette vitamine D est qu’elle est très peu présente dans l’alimentation à l’état naturel. En effet, seuls les poissons gras (comme le Saumon ou le Hareng), le jaune d’œuf de poules ayant ingéré de la vitamine D, ainsi que le Shiitake (une variété de champignon) contiennent naturellement de la vitamine D. Toutefois, de nos jours, il est possible également d’avoir recours aux aliments enrichis tels que le lait et les boissons végétales, la margarine et certains jus d’orange. L’enrichissement en vitamine D est obligatoire pour le lait destiné à la consommation, ainsi que pour la margarine, afin de prévenir le rachitisme, une maladie associée à une carence en cette vitamine. Cependant, l’enrichissement est facultatif pour les boissons végétales, de même que pour les autres produits laitiers. En effet, les fromages et yogourts, par exemple, peuvent avoir été faits à partir de lait non enrichi.

Pour ce qui est des recommandations de Santé Canada, un nourrisson, de la naissance jusqu’à l’âge de 1 an, aura besoin de 400 UI quotidiennement. Par la suite, les besoins augmentent à 600 UI et ce, jusqu’à l’âge de 70 ans, où les besoins sont par la suite estimés à 800 UI. Quant aux femmes enceintes ou qui allaitent, on recommande 600 UI.
Afin de donner une idée de grandeur, la teneur en vitamine D du saumon varie entre 350 et 680 UI par portion de 75 g et un verre de lait de 250 ml en contient environ 100 UI. Ainsi, pour combler les besoins quotidiennement, il est nécessaire de combiner plusieurs aliments riches en vitamines. La dose recommandée est donc très difficile à atteindre.

Quant est-il de la supplémentation? Elle est fortement conseillée, chez les personnes âgées de plus de 50 ans, chez les personnes qui souffrent d’ostéoporose, de même que chez les nourrissons nourris aux seins, et ce, tout au long de l’année. Si vous ne figurez pas dans ces catégories, sachez que les recommandations sont mitigées. Par contre, compte tenu de la difficulté à obtenir suffisamment de vitamine par l’alimentation sur une base régulière, la supplémentation pourrait être intéressante, particulièrement pour les périodes d’octobre à avril. Informez-vous à un professionnel de la santé pour connaître la quantité à prendre et ainsi s’assurer de ne pas dépasser la quantité maximale tolérée. Les nutritionnistes d’Orange Santé seront vous informer de vos besoins selon votre alimentation.

Vous avez aimé cette article ? Partagez-le avec vos amis !

    Catherine Blais
    Secrétaire-réceptionniste

Références et articles consultés

Catégories: Articles Nutrition

Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des recettes et articles