L’hiver, un regain d’énergie par l’activité physique

Contrer la dépression hivernale par l’activité physique

Saviez-vous qu’au Canada 18% de la population* souffre de dépression saisonnière associée au manque de luminosité durant l’hiver? En effet, la saison froide peut engendrer chez certaines personnes une perte d’énergie et un manque de motivation, de la tristesse, de la fatigue, un changement d’appétit, etc. Ces symptômes sont causés par un déséquilibre biochimique au niveau du cerveau impliquant l’hormone qui régule l’humeur et les rythmes biologiques : la mélatonine. De plus, la dépression saisonnière peut être causée par une faible production d’endorphine et de sérotonine. L’endorphine est une hormone qui inhibe la douleur et provoque un état euphorique tandis que la sérotonine joue un rôle important sur l’humeur, le sommeil et sur les comportements alimentaires.

Bouger, c’est bon pour le moral

Il existe de nombreuses façons de contrer la dépression saisonnière. La pratique régulière d’activité physique en est une qui a fait ses preuves auprès de plusieurs études scientifiques. En plus d’apporter des bénéfices importants pour la santé physique, l’activité physique diminue le stress, augmente l’estime de soi et augmente la production d’endorphine et de sérotonine dans le cerveau. Une personne qui pratique régulièrement une activité physique aura donc une meilleure santé psychologique et diminuera les symptômes reliés à la dépression. Celle-ci bénéficiera d’un gain d’énergie, une qualité du sommeil améliorée, une meilleure gestion du stress…

De la lumière s’il vous plaît

Le manque de luminosité pendant l’hiver provoque des changements hormonaux. C’est pour cette raison qu’il est préférable de pratiquer les activités physiques dans un environnement très éclairé ou même à l’extérieur. Cela aurait un effet favorable sur l’humeur et sur la qualité de vie chez les personnes souffrant de dépression ou non. De plus, le fait de bouger à la clarté serait aussi efficace que les traitements de luminothérapie proposés chez les personnes atteintes de dépression saisonnière. La marche nordique, le ski de fond, la raquette, la planche à neige, le patin sur glace ou le ski alpin sont des exemples d’activités en plein air qui vous feront profiter des rayons du soleil en plein hiver.

Que doit-ton privilégier comme activités physiques?

Une activité physique régulière à une intensité moyenne (55 à 69% du VO2 max) semble être la méthode la plus efficace d’atténuer les symptômes reliés à la dépression. Celle-ci occasionnera un léger essoufflement chez la personne sans toutefois gêner la conversation avec autrui. Il a également été démontré que 150 minutes d’activité physique à une intensité moyenne par semaine auraient sensiblement les mêmes effets qu’un traitement pharmacologique.

Avec plaisir!

Finalement, il est important de rappeler que le choix de l’activité physique doit être fait en fonction des préférences et des circonstances de vie de chacun. Plus une personne ressent du plaisir pendant une activité, plus elle sera motivée de la pratiquer plusieurs fois par semaine et cela aura des effets bénéfiques sur son humeur. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, bouger durant la saison froide aide grandement à contrer la dépression hivernale. Vous verrez, le printemps arrivera plus vite que vous ne le croyez!

Besoin d’aide ou de motivation pour bouger, venez rencontrer un (e) kinésiologue de notre équipe, qui pourra vous encadrer. Privé, semi-privé ou de groupe, plusieurs options qui s’offrent à vous pour bouger d’avantage, chez Orange Santé.

Vous avez aimé cette article ? Partagez-le avec vos amis !

    Julie Frappier
    Kinésiologue B.Sc.

Références et articles consultés

  • passeport santé dépression saisonnière
  • http://www.kino-quebec.qc.ca/blues.asp
  • http://www.comh.ca/publications/resources/asw/SCDP-French.pdf
  • http://eukilibre.com/activite-physique/sante-mentale/
  • http://www.usherbrooke.ca/medias/nouvelles/actualites/actualites-details/article/24985/
  • http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/sports-activites-physiques/depression-activite-physique/quels-mecanismes
Catégories: Articles Kinésiologie

Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des recettes et articles