Le fameux guide alimentaire Canadien 2019, notre opinion

Mais quoi penser du nouveau Guide alimentaire Canadien

Le nouveau Guide a fait son entrée le 22 janvier dernier. Il était TANT attendu pour certains, pour nous, les nutritionnistes, entre autres!

Pour vous laisser savoir ce qu’Orange Santé en pense, on y dépose ici notre opinion, question d’en entendre parler encore! Alors que les Nutritionnistes ont passé les dernières années à vouloir se dissocier de cet outil, la nouvelle version change la donne.

Quelques points forts importants :

Il est qualitatif et non quantitatif.

Il fait part en effet de proportions de l’assiette à respecter en fonction de la catégorie d’aliments, plutôt que de portions précises s’adaptant plus ou moins bien à l’ensemble de la population. On pourrait croire que de délaisser l’aspect quantitatif amène à moins de précision, mais sachez qu’une écoute attentive des signaux de faim et de satiété, est le meilleur outil possible. Qui vous connait mieux que vous-même après tout? Certes, pour certains dont ces signaux sont biaisés, l’écoute de ceux-ci peut paraître comme étant un concept bien abstrait. Le cas échéant, nous vous invitons donc à consulter un ou une nutritionniste, qui pourra vous accompagner dans votre démarche. Le ou la professionnelle sera également en mesure de déterminer s’il est bénéfique pour vous d’ajouter des conseils quantitatifs tels que la notion de portions.

Fruits + légumes = très différents, à ne pas mettre dans la même assiette

En tant que nutritionnistes, nous sommes toutefois d’avis que l’assiette équilibrée devrait être composée à 50 % de légumes, mais pas nécessairement de 50% de fruits, au repas. Nous préférons accompagner le repas d’un fruit, qui peut aussi être pris en collation. De préférence prioriser les légumes, riches en fibres et faibles en sucres, plutôt que les fruits plus concentrés en sucres.

Il met l’accent sur les comportements entourant l’acte de manger

Manger est bien plus que le simple enchaînement mastication – digestion – absorption. Manger est rassembleur et festif; quoi de plus agréable que de partager un bon repas avec ses proches!  Le nouveau GAC tient compte de l’existence de vos papilles gustatives, de l’importance de s’asseoir et déguster ce qui se trouve dans l’assiette.  Manger est un art en soi, chacun des comportements l’entourant influencera notre satisfaction et donc au final, nos apports également.  Misons pour des plats colorés et savoureux!

Bye bye le jus! L’eau est la boisson de choix.

Le temps où les jus de fruits équivalaient à un fruit frais entier est enfin révolu. C’est bien connu, un fruit dépourvu de sa pelure est aussi un fruit à faible teneur en fibres. Au final, presser un fruit ne recueille que de l’eau sucrée et quelque peu vitaminée. D’autant plus qu’il est facile d’ingérer l’équivalant en sucre de plusieurs fruits à la fois si on ne se limite pas à 125 ml.

Il tient compte de l’environnement.

En priorisant davantage les aliments d’origine végétale, c’est non simplement bénéfique pour la santé de l’humain, mais c’est également un coup de pouce pour la santé de notre précieuse planète. Bien que ce soit connu depuis un certain temps, chapeau au guide alimentaire pour avoir mis cela de l’avant.

Alors pourquoi tant de controverse ?

Oui, c’est vrai qu’il n’y a plus de groupes  »Lait et substituts » et  »Viandes et substituts », mais si vous lisez bien, les aliments provenant de ces anciens groupes sont ENCORE présents dans le nouveau guide alimentaire. Ils ont simplement été renommé  »aliments protéinés ».
Peut-on encore consommer du lait? Tout à fait, le lait n’est pas un aliment essentiel, comme n’importe quel aliment d’ailleurs, mais il a encore sa place dans une saine alimentation, avec modération.

  • Au final, le secret de la saine alimentation réside simplement dans la variété alimentaire, dans un choix d’aliments peu transformés et le plaisir de manger. Alors pourquoi ne pas en profiter pour sortir des sentiers battus et d’essayer de nouvelles recettes pour faire différent?
  • Allez hop, des lentilles dans la sauce à spaghetti ou dans votre pâté chinois!

Bonne Appétit et bonne dégustation!

Pour des idées recettes, visitez notre section inspiration, recettes ou suivez notre page facebook.

  • Les nutritionnistes d’Orange Santé,
  • Amélie Paquette et Catherine Blais, en collaboration avec Marie-Christine Duchesne.

 

 

 

 

Vous avez aimé cette article ? Partagez-le avec vos amis !

    Catherine Blais
    Nutritionniste Dt.P.

Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des recettes et articles